Impression 3D : Les plans d’un revolver disponible en open-source

James R. Patrick, jeune étudiant américain fait aujourd’hui parler de lui après avoir mis en ligne en open-source des plans du PM522 Washbear 2.0, premier revolver intégralement fabriqué à l’aide d’une imprimante 3D. Il suffit simplement d’ajouter un clou et un élastique pour que cette arme de calibre 22 soit parfaitement fonctionnelle. La question de l’arme à feu étant un sujet sensible en ce moment, comment le gouvernement américain va-t-il considérer cette diffusion en libre accès.impression 3d arme

Une arme non traçable à portée de tous

C’est sous la forme de fichiers .STL que les plans ont été publiés sur le site internet de James R. Patrick. Il affirme que cette arme en plastique est inoffensive puisqu’elle est essentiellement constituée de résine, plastique ABS et de nylon. Selon son créateur, la sécurité a été la principale problématique dans ce projet afin que ce semi-automatique disponible en open-source ne se révèle pas dangereux pour vous et pour les personnes qui vous entourent.  Cette impression 3d est donc révolutionnaire puisqu’elle est facilement imprimable (20h d’impression et de nombreux filaments),  mais est-elle respectueuse de la législation sur la fabrication d’arme ?

Des morceaux de métal ajoutés pour les détecteurs et les portiques

Dans le but de ne pas avoir de problèmes avec la justice, cet étudiant a souhaité ajouter des morceaux de métal à l’intérieur de la poignée. Cet ajout qui n’a pas grande utilité en soi va permettre de faire sonner les portiques de sécurité au contact de l’arme. Mais, il faut savoir que les personnes qui auront accès aux plans du PM522 Washber 2.0 ne seront pas obligées d’intégrer le métal dans l’arme lors de la création, ce qui semble affoler le gouvernement américain. Alors, après la censure du Liberator, première arme accessible en open-source pour l’impression 3D, quelle sera la décision des États-Unis ? Réponse à venir dans les jours qui viennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>