Le musée du futur à Dubaï construit en partie avec l’impression 3D.

L’impression 3D crée encore une fois la surprise en participant à un projet de grande ampleur : la construction du Musée de l’Avenir à Dubaï dont le design devrait ressembler à un anneau elliptique.
Les détails sur ce nouveau bâtiment sont encore tenus secrets mais la participation de l’imprimante 3D  a été confirmée puisqu’elle permettrait de réduire considérablement les coûts de construction.
Le Musée de l’Avenir s’étendrait sur 7 étages et aurait pour vocation d’exposer au public les dernières créations technologiques. Un laboratoire serait également créé au sein de l’établissement afin de réunir les grands acteurs d’innovations autour d’ateliers de conception ou de conférences scientifiques.
Avec la participation de l’imprimante 3D, la construction du musée devrait coûter environ  136 millions de dollars, une somme assez raisonnable par rapport à l’ampleur du projet. Dubaï, ville hôte de l’exposition universelle de 2020, devrait briller de mille feux grâce à l’architecture de ce nouveau monument à la fois moderne, design et futuriste.

fdgd

Un hôtel aux Philippines adopte une impression 3D.

Les projets de construction à partir d’une impression 3D commencent peu à peu à voir le jour. Le Lewis Grand Hôtel aux Philippines a réalisé l’extension d’une partie de son domaine à l’aide d’une imprimante 3D.
Andrey Rudenko est l’entrepreneur qui a été chargé de diriger les travaux. En 2014, il avait déjà réalisé dans son jardin la réplique d’un château médiéval à l’aide d’une imprimante 3D.C’est donc tout naturellement qu’il a été choisi pour superviser les étapes du chantier.
L’extension reposait sur la construction d’une villa destinée à de riches clients. Il s’agit du premier hôtel dans le monde à avoir utilisé l’impression 3D pour réaliser la totalité de la grande maison et même d’un jacuzzi.
Ce projet a pu être réalisé grâce à une imprimante spécialement conçue aux Etats-Unis puis exportée aux Philippines qui utilise un béton à base de matériaux locaux.
Depuis septembre 2015, la villa est habitée par des visiteurs qui peuvent effectuer un séjour des plus atypiques.

L’imprimante 3D bientôt capable de construire un pont pour les piétons.

Amsterdam, la capitale néerlandaise, est en passe de construire un pont pour les piétons seulement à l’aide d’une imprimante 3D.
Le projet pourrait être à l’origine d’un nouveau système d’impression en plein air. Le choix de construire un pont n’est pas non plus anodin, puisque si la réalisation est réussite, l’humain sera capable de tout réaliser grâce à une imprimante 3D.
La construction du pont devrait débuter en 2017 et durer 2 mois. D’ici-là, les riverains passeront d’une rive à l’autre grâce aux passages plus traditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>