La fameuse oreille coupée de Van Gogh renait grâce à une imprimante 3D.

Le peintre Vincent Van Gogh est connu pour ses nombreux chefs d’œuvres exposés aux quatre coins de la planète mais aussi pour son oreille  coupée. Le 24 décembre 1888, l’artiste se tranchait lui-même l’oreille dans un excès de folie, et cette anecdote suscite toujours autant de curiosité qu’à l’époque.
Beaucoup de passionnés d’art ont déjà utilisé l’oreille coupée dans leurs peintures ou sculptures.
Inspirée par cet évènement peu commun, une artiste néerlandaise nommée Diemut Strebe a reconstitué l’organe mondialement connu à l’aide d’une imprimante 3D. L’œuvre est conçu avec de réels morceaux de cartilages et l’ADN de Van Gogh a été recréé grâce à celui de l’un de ces descendants.
Les visiteurs peuvent murmurer à l’oreille de Van Gogh à l’aide d’un microphone : le son passe dans un liquide où baigne l’œuvre et  permet une interaction entre l’œuvre et le spectateur.
La création de Diemut Strebe était exposée à la galerie « Ronald Feldman Fine Arts » de New York jusqu’en décembre 2015.

ZKMear

Lire la suite

L’imprimante 3D s’installe dans le monde de la cuisine.

L’imprimante 3D évolue dans tous les domaines de manière fulgurante et rapide. Le développement de cet outil est  notamment visible dans le monde culinaire. L’agriculture et l’alimentation sont plus facilement gérées par les Hommes depuis l’arrivée de la 3 dimensions.
La recherche et l’avancée technologique permettent à l’humain de maitriser au maximum ses besoins dans l’agriculture et l’alimentation.
Le marché de l’impression 3D de nourriture est un secteur ayant un avenir prometteur et de nombreuses entreprises créent des nouveautés dans ce domaine.
La start-up Modern Meadow a pour projet de créer une imprimante 3D offrant la possibilité de produire des cellules de viandes bovines au travers de la bio-impression. A l’heure actuelle, le prototype n’est pas optimisé au maximum et recréer un steak haché coûte la « modique » somme de 300 000 dollars, ce qui est  un peu cher pour de la viande…
Cependant, les imprimantes 3D possèdent un bel avenir en cuisine et deviendrait peut-être une des solutions pour régler les problèmes de pénuries de nourriture dans les pays les moins développés du monde.

541

Lire la suite

Un retour des mammouths est-il possible grâce à une imprimante 3D ?

Assez controversée, CRISPR-Cas9 est une méthode de réécriture ADN qui permet de réaliser des choses étonnantes. De nombreuses tentatives ont été effectuées afin de faire renaitre des animaux disparus depuis des millions d’années.
A l’université de Harvard, le docteur George Church se charge de réaliser des expériences moléculaires pour aboutir à la renaissance d’espèces animales. D’ici 7 ans, un modèle de mammouths laineux pourrait voir le jour selon le scientifique.
Pour cette expérience, de l’ADN a été récupéré sur des restes congelés de Mammouths soigneusement conservés dans de la glace pendant des millénaires. Ensuite, des chromosomes dont l’ADN assez proche de l’animal préhistorique ont été retrouvés chez un éléphant d’Asie.  Le professeur Church a annoncé que l’espèce du continent du soleil levant serait idéale pour donner le jour à un hybride de son cousin d’autrefois.
L’objectif de cette méthode de réécriture ADN est de repeupler de nombreuses forêts les plus froides du monde, mais aussi de sauver des espèces animales face au  réchauffement climatique.
Il ne reste plus qu’à attendre le possible retour des mammouths à notre ère.
En attendant, le Musée National de la Science et de la Technologie de Taïwan a réalisé grâce à une imprimante 3D, un mammouth grandeur nature. Chaque jour, les visiteurs admirent une réplique de l’animal préhistorique parfaitement réalisée.
Ces nombreuses avancées technologiques peuvent faire avancer le monde dans tous les domaines.

article_mammouth1

Lire la suite

D’une huitre à une imprimante 3D.

La star des fêtes de Noël, l’huitre a décidé de s’allier à l’innovation qui a le plus de succès en ce moment, l’imprimante 3D. C’est l’idée totalement insolite qu’une entreprise novatrice a eu pour utiliser l’intégralité de ce produit marin, très utilisé dans plusieurs domaines et les cosmétiques notamment.
Le but de cette start-up est de créer un nouveau type de fil pour imprimante 3D qui se compose essentiellement de poudre de coquille d’huitre. Cette idée est bien pensée puisque c’est une innovation très écologique qui permet de limiter l’utilisation de matières premières dans l’industrie. Il est possible que cette nouvelle poudre améliore les qualités d’impression de manière optimale.
Le marché de la reconversion de ce produit phare des fêtes connait beaucoup de succès et crée de nombreuses opportunités pour l’entreprise.  Pour diversifier son offre de produits, la société a pour ambition d’utiliser les algues qui sont très utilisées en cosmétiques.
Les entreprises françaises innovantes sont toujours à l’avant-garde des idées du moment et savent très bien s’allier à l’écologie.

les huîtres et l'imprimante 3D

Lire la suite

CES Las Vegas : L’innovation d’une imprimante 3D.

Le Consumer Electronics Show, ou CES, est le plus grand salon destiné aux innovations technologiques en électronique grand public. Il se déroule tous les ans, en Janvier à Las Vegas. Il est essentiellement adressé à une cible professionnelle.
Cette année, de nombreuses innovations venues tout droit de la French Tech ont fait le buzz. La France est dans l’air du temps et le fait savoir dans la grande ville américaine.
Les bleus, blancs, rouges sont suivis de très près par les grands innovateurs chinois.
En effet, le constructeur Beijing TierTime Technology a pu dévoiler ces nombreuses nouveautés lors du salon. Il a ainsi exposé sa toute nouvelle imprimante 3D : UP mini 2.
L’évolution du produit UP mini s’est notamment observée au niveau du design, beaucoup plus moderne, et sophistiquée. Elle est essentiellement destinée aux enfants, aux étudiants et aux fans d’impression 3D. Peut-être une nouvelle idée d’acquisition pour l’enseigne Cartridge World
Ce nouveau bijou technologique sera disponible dès avril 2016.

Imprimante 3D CES las vegas

Lire la suite

Des souvenirs de monuments disparus sauvegardés grâce à une imprimante 3D.

La Syrie, pays riche en monuments historiques classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, est depuis maintenant plusieurs mois sous l’emprise de l’organisation terroriste de DAESH.
Le site archéologique de Palmyre a été en partie détruit par les partisans de l’Etat Islamique en 2015. Ils avaient pour objectif de détériorer les vestiges de la cité antique datant de plus de 2 000 avec des explosifs.  Symbole de la Syrie, de nombreuses constructions auraient déjà été détruites selon des experts de l’ONU.
L’arche du Temple de Bel reste toujours présente et est devenue le symbole de la résistance. L’Institut d’archéologie numérique aurait choisi ce monument pour faire partie du projet consistant à reproduire de nombreux édifices historiques grâce à une imprimante 3D sur les plus grandes places de la planète. Le but est de sensibiliser les personnes sur les nombreux pillages ou destructions de sites historiques réalisés chaque année à travers le monde.
La  reproduction de la fameuse arche du Temple de Bel devrait donc être exposée sur les places de Trafalgar Square à Londres et Times Square à New York.
La sauvegarde de ces monuments ayant marqué l’histoire, permettra de garder des souvenirs presque intemporels.

monuments disparus imprimante3D

Lire la suite